Union des radioclubs, radioamateurs et écouteurs

Pour un radioamateurisme authentique et moderne

Questions à l'administration

Très prochainement l'URC au sein du Collectif de défense du radioamateurisme va rencontrer l'administration et lui posera les questions suivantes

 

 

Question n°1 : reclassement des opérateurs de classe 2

Pourquoi dans l’arrêté du 8 mai 2012, les opérateurs de classe 2 n’ont pas été reclassés en classe 1 comme cela s’est fait dans les autres pays d’Europe.

Question n°2 : Licence de classe 3

Pourquoi dans l’arrêté du 8 mai 2012, la réussite à l’épreuve de législation ne donne t’elle plus la possibilité d’obtenir une licence de classe 3 avec un indicatif comme auparavant. Pourquoi la réussite de cette épreuve est elle maintenant limitée dans le temps ?

Question n°3 : Licence novice reconnue CEPT

Est il envisageable de réformer les examens en vue de l’obtention du certificat d’opérateur dans l’optique de créer une nouvelle classe novice reconnue par la CEPT ?

Question n°4 : Extension des droits pour la classe 3

Peut-on envisager une extension des droits des opérateurs en classe 3 ?

Question n°5 : Manipulation exceptionnelle de station

L’administration peut elle donner officiellement des dérogations d’émission à des non radioamateurs, dans des cas exceptionnels bien précis ?

Question n°6 : Affectation des fréquences radioamateurs

Peut-on envisager l’affectation en France de toutes les fréquences attribuées aux radioamateurs par le RR ?

Question n°7 : Epreuve de télégraphie

Est il envisageable de réinstaurer une épreuve de télégraphie facultative ?

Question n°8 : Indicatifs

Est il envisageable de pouvoir utiliser des indicatifs qui ont déjà été utilisé par le passé ? Peut-on envisager de pouvoir attribuer un autre préfixe que TM pour les indicatifs spéciaux

 

Vous n'avez pas les droits suffisants pour poster des commentaires

      


Union des radioclubs, radioamateurs et écouteurs

Pour un radioamateurisme authentique et moderne

Copyright URC 2015